Ecoutez cet article

Le mouvement citoyen, Lutte pour le changement (LUCHA) a dressé un bilan négatif de l’an 2 de Félix Tshisekedi à la tête de la République démocratique du Congo (RDC).

Pour cette organisation de la société civile, les rivalités politiques intenses au sein de l’ancienne coalition gouvernementale (FCC-CACH), fondée sur un deal opaque, ont enterré les espoirs générés après l’annonce par Félix Tshisekedi de faire de 2020, l’année de l’action.

La Lucha fait également remarquer que le chef de l’État s’est plutôt illustré et engagé par tous les moyens» dans une bataille politique visant à rompre le mariage qui l’avait porté au pouvoir depuis le 24 janvier 2019.

« Le forcing et/ou le braquage politique qui a été appliqué par le détenteur du fauteuil présidentiel s’est fondé sur le débauchage politique (jadis dénoncé) sur fond de la corruption de certains élus nationaux pour former « l’Union sacrée » de la République après les consultations présidentielles de novembre 2020 », a dénoncé la Lucha.

Au regard de cette situation, le mouvement pro-démocratie conclut que « le bilan de l’an 2 de Tshisekedi est un échec patant pour la population congolaise ».

Reagan Ndota
Ouragan fm

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici