Écoutez cet article

Félix Antoine Tshisekedi, Président de la République Démocratique du Congo et président en exercice de l’Union Africaine, a reçu de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, l’invitation à prendre part au 3me Sommet Turquie-Afrique, prévu du 17 au 18 décembre 2021 à Istanbul. Plusieurs Chefs d’Etat et de gouvernement y sont également attendus.

Entre autres activités annoncées au Palais des Congrès d’Istanbul, il y a des entretiens bilatéraux entre hommes d’Etat et un déjeuner de travail qui va se focaliser sur les investissements.

L’objectif de ce forum est le resserrement des liens politiques et commerciaux entre la Turquie et l’Afrique, déjà vieux de vingt ans. Un des points saillants de cette rencontre sera aussi la lutte contre le terrorisme en Afrique.

On rappelle que la Turquie avait été déclarée « Partenaire stratégique » de l’Union Africaine au cours d’un sommet de cette organisation tenue en 2008. On signale que le volume des échanges commerciaux entre la Turquie et l’Afrique est passé de 5,4 milliards de dollars américains en 2003 à plus de 25 milliards de dollars américains en 2020, en dépit des dégâts causés par la pandémie du coronavirus sur l’économie mondiale.

Plus de mille entrepreneurs turcs et africains sont attendus à cette troisième édition. Il y a lieu de rappeler que les deux premiers Sommets entre la Turquie et le continent africain s’étaient tenus en 2016 et 2018 à Istanbul.

Bientôt des batteries électriques en RDC

Afreximbank est prête à mettre 500 millions de dollars américains dans la balance pour financer la production des batteries électriques en RDC. C’est la promesse faite hier au Chef de l’Etat par le représentant de ce groupe, lors de l’audience lui accordée à la Cité de l’Union Africaine, en compagnie de Madame Songwe, Secrétaire Exécutive de la CEA (Commission Economique pour l’Afrique). On rappelle que le projet avait été abondamment discuté lors du « Business Forum » tenu à Kinshasa il y a trois semaines. Créditée des plus grandes réserves mondiales du cobalt, la RDC se situe en pole position pour la production des batteries électriques, appelés à révolutionner le secteur mobile.

Le Phare

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici