Ecoutez cet article

Les étudiants de certains établissements des études supérieures à Kinshasa manifestent ce jeudi 10 mai pour protester contre la hausse du prix du transport en commun.

Les étudiants de l’Institut supérieur des Techniques appliquées (ISTA), de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), et de l’Université pédagogique nationale (UPN) sont descendus cet avant-midi dans la rue pour exiger la baisse du prix de transport en commun.

«On a augmenté le prix du pain, le prix du carburant et maintenant c’est le prix du transport qui est augmenté. Nous ne pouvons pas accepter cela. Le transport nous facilite les déplacements notamment pour se rendre à nos établissements, pourquoi en augmenter le prix», s’exprime un étudiant de l’ISTA à actualite.cd

Depuis le mercredi denier, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) Steve Mbikayi tente en vain de dissuader cette manifestation collective.

Le gouverneur de la Ville de Kinshasa André Kimbuta Yango a signé le 24 avril dernier, un arrêté portant révision à la hausse du prix de transport en commun. Le prix de la course en Taxi revient à 650 FC contre 500 FC pour certaines courses. Et le ticket des bus appelés communément Esprit de Vie est fixé à 700 FC.

L’arrêté du gouverneur de la ville de Kinshasa cosigné avec les ministres des Transports et des Finances, fixe les prix selon les itinéraires et les types des moyens de transports utilisés. Le Taxis bus empruntant les tronçons Marché central Kingasani ya Suka ou encore Kimbanseke sont fixés à 600 FC.

Les taxis reviennent à 600 FC ou 650 FC voire 700 FC contre 500 FC selon les itinéraires. Le prix de taxi entre Lemba et le centre-ville est fixé à 1100 FC. Il en est de même pour les taxis centre-ville Masina sans fils.

Stanys Bujakera Tshiamala

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici