Ecoutez cet article

Dans la perspective des élections présidentielles de 2023 en République démocratique du Congo, Noël Tshiani Muadiamvita, ancien candidat aux présidentielles de décembre 2018, a mis le feu aux poudres avec sa proposition de loi spécifiant qu' »il faut être Congolais de père et de mère » pour prétendre au fauteuil suprême et à certaines fonctions.

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici