Ce samedi 6 juin 2020 est la date prévue pour le début du dépôt des candidatures pour l’élection du premier vice-président de l’Assemblée nationale, le remplaçant de Jean-Marc Kabund, destitué le 25 mai dernier.

Le 31 mai, UDPS publie un communiqué jugeant “inopportun” de désigner un autre député élu sur sa liste en remplacement de Jean-Marc Kabund à ce poste qui lui revient.

Tout en “autorisant Jean-Marc Kabund à saisir les instances judiciaires compétentes afin de rentrer dans ses droits”, le parti de Félix Tshisekedi “prévient (même) que tout député national élu sur sa liste qui violerait cette résolution sera considéré comme ayant délibérément quitté le parti et, de ce fait, sera sanctionné”.

Indiscipline des députés UDPS

Opposés à cette décision, le groupe parlementaire UDPS et alliés demande à la direction du parti à revenir sur décision. Son président, le député Léon Mubikayi, estimant que “la politique de la chaise vide ne paie pas”, appelle à l’arbitrage du Chef de l’Etat.

“Il y a un problème de l’indiscipline”, dénonce Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS, qui se souvient qu'”en 2011, quand le feu Étienne Tshisekedi avait donné un mot d’ordre, les mêmes personnes avaient voulu faire croire à l’opinion que la question était mal gérée au niveau du parti”.

Il ne comprend pas pourquoi le président de la République “doit abandonner les affaires de l’État pour venir résoudre les intérêts des uns et des autres”.

Augustin Kabuya révèle que “jusqu’à preuve du contraire, nous n’avons pas encore tenu une autre réunion” annulant la décision prise antérieurement de ne pas remplacer Jean-Marc Kabund.

“Certains mécontents ont manipulé certains jeunes gens contre cette déclaration, oubliant que c’est une déclaration faite sur base d’une concertation jusqu’au plus haut niveau”.

Alors que le dépôt des candidatures va jusqu’au 8 juin 2020 et l’élection du nouveau vice-président de l’Assemblée nationale aura lieu le 12 juin, Augustin Kabuya exhortent “les gens (députés UDPS) d’arrêter de distraire l’opinion. Qu’ils aillent au bout avec leur logique”.

Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici