Ecoutez cet article

Honorable KAPITA, en ce 15 février, date mémorable de la création de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) en 1982, je voudrais vous adresser ce petit mot, témoignage de ma considération et de ma gratitude pour le combat noble, digne que vous avez mené. A travers vous, tous vos collègues, les 13 parlementaires, nos 13 héros, nos 13 champions : Tshisekedi wa Mulumba, Kanana Tshiongo, Makanda Mpinga Shambuyi, Kyungu wa Kumwanza, Ngalula Pandajila, Lusanga Ngiele, Lumbu Maloba, Ngoy Mukendi, Dia Onken Ambel, Kapita Shabani, Biringamine Mugaruka.

Honorable, merci pour la lutte que vous avez menée pour la création de cette grande œuvre politique et pour l’instauration de la démocratie dans notre pays, au péril de vos vies.

C’est aussi l’occasion de saluer la mémoire des autres fondateurs co-fondateurs, pionniers et combattants, vivants ou décédés, qui n’ont ménagé aucun effort pour le rayonnement de l’UDPS : Kibassa Maliba, Lihau Marcel, Mbwakiem, Birindwa, Moïse Moni Della, Belanganayi, Muntuntu, Bijanu, Mukandila, Omer Nkamba, Mathieu Mulaja, Kakonge, Mangala, Omene Samba, Gilbert Kankonde, Serge Baluisha, Charles Kakonge, Kibaya Dagobert, Dikonda wa Lumanisha, Kabundi, Tshilumba, Manara, Corneille Mulumba, Bosasi, Théo Kabeya, Pasteur Dibinga,Roger Kankonde, Joseph Kadima, Kyungu Mukange, Pindu Bwabwa, Dibinga, François Mwamba, Joseph Sita, Marcel Mbayo,Musampa, Tshiakudia, Bruno Tshibala…

Dans cette académie politique, vous étiez l’un des professeurs, jeune et brillant aux côtés de l’icône Étienne Tshisekedi d’heureuse mémoire. Vaillants, vous avez subi toutes sortes d’humiliations et traitements inhumains et dégradants. Sans relâche, vous aviez continué le combat. Et certains, jusqu’au sacrifice suprême.

Aujourd’hui, l’UDPS au pouvoir, avec à la tête du pays l’un de ses authentiques pionniers Félix-Antoine Tshisekedi, c’est l’occasion rêvée d’honorer à juste titre le combat des fondateurs, co-fondateurs, pionniers et combattants de première heure. Ne pas le faire, ce serait un sacrilège. Pire, une ingratitude intolérable contre laquelle je dénonce, condamne et accuse FATSHI. Sinon, à quoi aura servi de sacrifier sa vie pour une cause juste, sans être reconnu par la République ? Quelle leçon va-t-on donner aux générations futures ? Quelle est la valeur pédagogique et historique d’un tel combat ? Patrice Lumumba ne disait-il pas que l’Afrique doit écrire sa propre histoire ?

Comment expliquer que l’UDPS au pouvoir rejette catégoriquement ses anciens, mais se réconcilie facilement avec les Mobutistes et les Kabilistes? Comment expliquer que l’UDPS au pouvoir, les grands animateurs des institutions et autres hauts représentants du président sont souvent les Mobutistes et Kabilistes patentés qui ne juraient que par la disparition de l’DPS et de son leader Étienne Tshisekedi? Comment expliquer que l’UDPS au pouvoir, le social du peuple n’est pas au rendez-vous ?

Moïse Moni DELLA
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici