Ecoutez cet article

Le député national , Alphonse Ngoyi Kasanji, n’a pas bien digéré l’interprétation du concept « taliban » comme diffusé par plusieurs médias ce samedi 8 août 2020 à Kinshasa.

A en croire ce cadre de la famille politique de Joseph Kabila, tout kasaien ne peut pas s’approprier le « nom taliban » car étant attribué aux personnes qui ont le monopole de « tuer et piller » en République Démocratique du Congo.

« Est-ce que tout kasaien est extrémiste politique ?Les talibans sont les extrémistes religieux et fanatiques intégristes de l’islam en Afghanistan, quand on surnomme quelqu’un Taliban, c’est par les actes de violence extrême allants jusqu’à tuer un humain comme lui , les pillages » réplique t-il sur son compte tweeter

Au cours d’une matinée de la jeunesse de la Synergie des notables et associations du grand Kasaï, le sénateur Denis Kambayi s’est déclaré « premier taliban » avec l’idée claire de faire désormais une résistance face aux personnes qui s’attaquent à sa communauté de l’espace Kasaï.

« Ils ont tellement cherché des noms pour diminuer des kasaiens. Sur ce, ils ont même sorti le qualificatif de taliban..eh bien le premier taliban c’est moi. Vous retrouverez une résistance en face » ironise-t-il avant d’ajouter :

« Il suffit qu’un motocycliste par exemple,commette une bavure, c’est tous les Kasaiens qui sont traités de tous les qualificatifs » .

Pour Denis Kambayi, ce qualificatif n’a pas un sens péjoratif.

Africa 24 Sur 24 / MCP

DiaspoRDC TV

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur Alphonse Ngoyi Kasanji Mukwanga Wa Mwena Yombo,
    Ton niveau de Français est très bas. Prochainement, si tu veux afficher une annonce sur ce site ou ailleurs, je te conseille de remettre ton brouillon à quelqu’un qui maitrise la langue française pour ne pas salir l’image de l’universitaire congolais. Bien plus, je te recommande de ne pas traduire littéralement le Tshiluba en Français. Le Français et le Tshiluba sont deux langues différentes avec des structures bien appropriées. Enfin, partant de tes écrits, voici l’une de manières de t’exprimer clairement en Français :
    Ngoyi Kasanji répond à Denis Kambay ‘’ On surnomme quelqu’un ‘’Taliban’’ de par les actes violents qu’il commet’’ ou c’est par les actes violents qu’on se surnomme ‘’Taliban’’.
    A en croire ce cadre de la famille politique de Joseph Kabila, tout kasaïen ne mérite pas le qualificatif ‘’Taliban’’ car ce dernier est le propre de ceux qui tuent et pillent en RDC.
    La grande question que d’aucuns se poseraient est la suivante, ‘’Est-ce que tout kasaïen est conservateur sur le plan politique ou religieux ?’’ Les Taliban le sont de par leur intégrisme face à l’Islam.
    Au cours d’une matinée consacrée à la jeunesse de la Synergie des notables et associations du grand Kasaï, le sénateur Denis Kambay s’est déclaré ‘’ premier taliban’’ avec comme mobile d’opposer farouchement toute entité qui s’en prend aux intérêts de sa communauté kasïenne.
    L’ennemi s’est vainement évertué en stéréotypant le Kasaïen en vue de le ridiculiser, mais sans succès. C’est dans ce contexte que s’insurge le péjoratif ‘’Taliban’’ pour salir l’image du Kasaïen. Si tel est la perception de l’adversaire, j’accepte ce cliché ‘’Taliban’’ avec comme fin ultime de défendre les miens. Cette déclaration n’est qu’une manière de se moquer de ceux qui se nourrissent du complexe de supériorité vis- à – vis des Kasaiens. Le sénateur Denis Kambay conclu en ces termes, ‘’la méconduite d’un seul motocycliste, quel qu’en soi l’origine, se veut une façon impulsive d’attribuer aux Kasaiens tous les maux dont souffre la RDC’’.
    Ton compatriote

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici