Ecoutez cet article

Habitué aux scandales langagiers, Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) et candidat malheureux du Front commun pour le Congo (FCC) à la présidentielle de décembre 2018, en a produit un de plus, samedi 13 novembre 2021. En effet, marchant avec d’autres caciques kabilistes pour protester, à l’appel des laïcs catholiques et protestants, contre la « politisation » de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’homme de « coup sur coup » a profité du micro lui tendu par RFI pour qualifier les dirigeants actuels d’« incompétents » et des « microbes politiques ».

Si le qualificatif « incompétent » est lié à la faculté mentale de manager ou diriger et par conséquent tolérable, celui de « microbes politiques » est, ni plus ni moins, une injure publique, donc un acte infractionnel. Ceci rappelle les « vermines » de feu Yerodia Abdoulaye Ndombasi, injure envers les autorités rwandaises qui lui avait valu des poursuites judiciaires internationales alors qu’il était ministre des affaires étrangères de Mzee Laurent-Desiré Kabila.

Connaissant le régime Tshisekedi vacciné contre les attaques et diatribes, il n’osera pas le déférer devant la justice pour ne pas lui offrir la chance de pouvoir se faire une publicité gratuite et faire oublier à l’opinion les cadavres qu’il a dans le placard. Mais seulement, Emmanuel Ramazani Shadary dont le comportement a été toujours indigne, n’est pas son premier forfait langagier public. En effet, lors d’une adresse aux militants du PPRD, dans sa logique de coup sur coup, il ne s’était pas gêné de recommander scandaleusement ces derniers à insulter les parties intimes des mamans des adversaires politiques.

Avec ses injures faciles caractérisées par une haine viscérale et le manque de retenue, l’opinion se demande si l’homme de Kabambare qui est sur les traces de son aîné de la province Alexis Thambwe Mwamba qui détient un palmarès d’injures garni (lire les articles de Scooprdc.net : Sénat : Alexis Thambwe Mwamba, un vieillard irrespectueux envers les femmes ! et Sénat : Thambwe Mwamba et son palmarès d’injures !), devenait président de la République, quelle serait l’éducation des enfants congolais !

Aussi bizarre cela puisse paraître, ce suivisme malencontreux de Shadary d’un aîné de la même province, risque de faire croire à certains que le Maniema regorge des leaders politiques dont la spécificité est l’injure publique facile. Dommage !

Scooprdc

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici