Ecoutez cet article

Le leader de l’AFDC-A, Modeste Bahati Lukwebo va succéder à Alexis Thambwe Mwamba, son challenger au perchoir au début de la législature.

Tout lui est acquis aujourd’hui. L’élu du Sud-Kivu n’a pas à trop forcer. Le candidat de l’Union sacrée jouit de la totale confiance de ses collègues. D’ailleurs, la plupart ne jurent que par lui.

Seuls quelques nostalgiques kabilistes s’opposent à son leadership mais ils n’ont même pas le courage de le dire tout haut.

Logiquement, Bahati est un bon pion pour le chef de l’État. Non seulement qu’il vient de la même province ( Sud-Kivu) que Vital Kamerhe, le partenaire de Fatshi à la présidentielle passée dans le cadre de CACH, il a aussi un ancrage politique réel. Bahati et son AFDC-A constituent la première force politique du pays (tableau de répartition des membres du gouvernement Sama Lukonde).

Au Sénat, il compte réhabiliter rapidement l’image de la Chambre écornée par les détournements et la mégestion. L’ancien ministre du Plan ambitionne aussi d’harmoniser les relations du Sénat avec les autres institutions en commençant par l’institution « Président ».

Landry Amisi
Ouragan fm

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici