Ecoutez cet article

La FECOFA a lancé les grandes manœuvres pour se trouver un nouveau sélectionneur pour l’équipe nationale. Après l’échec lors des Éliminatoires à la CAN 2021, Constant Omari annonçait les changements à la tête du staff technique des Léopards. « Qu’on le veuille ou pas, il y aura des changements qui doivent être opérés. Ce n’est pas par ma volonté mais par la volonté dictée par le cours des événements, »_ déclarait Omari à Canal+.

Et d’après la Dernière Heure, la fédération a identifié Michel Preud’homme comme l’homme qui va diriger l’équipe nationale lors des prochaines échéances dont les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 qui débutent en juin prochain. Dans son édition de ce vendredi 2 avril, le journal belge titre à la Une « Prud’homme priorité de la RDC. »

Des contacts entre les deux parties [la FECOFA et Michel Preud’homme, ancien coach du Standard de Liège et actuel vice-président du club NDLR] ont été établis et la décision revient maintenant au technicien belge fait savoir la DH. « Du côté de la RDC, on souhaite vivement que Michel Preud’homme reprenne le collier. D’autres Belges pourraient sauter dans le bateau pour accompagner le natif d’Ougrée » ajoute le journal du Plat pays.

Pour la DH, la connaissance de Prud’homme sur les joueurs congolais, il a entrainé les Mpoku, Mbokani, Merveille Bope ou encore Luyindama, serait l’atout principal du technicien belge. La FECOFA n’exigerait pas une présence régulière de son sélectionneur, qui ne serait pas « sept jours sur sept » sur le terrain. Il ne reste plus à savoir ce que décidera l’ancien Diable rouge lui qui affirmait en juin 2020 que son esprit le poussait à des nouveaux challenge.

Footrdc

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici