Ecoutez cet article

La police nationale congolaise, ville de Kinshasa, a interpellé, au 9è niveau du Pullman Hôtel, plus de 90 personnes qui fêtaient au-delà de 1h la nuit du samedi 13 au dimanche 14 février.

“C’était à 1h du matin (nuit du samedi au dimanche), et la boîte fonctionnait en violation du couvre-feu”, a indiqué la police.

Selon les sources policières, ces personnes, les expatriés et cadres nationaux, ont été interpellées et entendues sur Procès Verbal. C’est après les avoir entendu que ceux qui sont logés à l’hôtel ont été libérés la même nuit. Les autres ont été libérés le dimanche dans la matinée.

À en croire d’autres sources digne de foi, parmi les libérés du dimanche, se trouvait un frère Kamitatu. Raison pour laquelle Olivier Kamitatu s’en est pris violemment au patron de la Police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo.

Sur son compte Twitter, Olivier Kamitatu a publié deux messages condamnant “la partialité” de la police en ce qui concerne ces interpellations.

“Aux ordres d’un galonné er-à-bras, la police a opéré une rae de jeunes gens ayant violé le couvre-feu. L’exercice aurait été exemplaire s’il n’avait abouti à la libération honteuse en catimini des enfants de sang royal ! Beaucoup à faire pour mettre un terme aux privilèges”.

Et d’ajouter :

“Une nuit passée devant l’UPKin permet d’observer l’étendue de la détresse des Congolais livrés à des policiers indignes et sans encadrement. Coups de poings, menaces, extorsions d’argent et vols d’appareils téléphoniques ! Quand le général dort, il n’y a rien à voir ! Circulez !”, a conclu le porte-parole de Katumbi.

“Le général Sylvano Kasongo aurait répondu à Olivier Kamitatu, lui demandant de se taire puisque ses propres enfants et lui-même, ont aussi violés le couvre-feu”, apprend-t-on.

Aux dernières nouvelles, la PNC/Kinshsasa aurait annoncé que Pullman Hôtel sera poursuivi devant la justice pour violation du couvre- feu.

Notez que le couvre-feu a été instauré par le président Tshisekedi, sur toute l’étendue du territoire national. Ce, pour stopper la propagation de la covid19. Il débute à 21heures et se termine à 5heures du matin.

Liévin LUZOLO
Election-net

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici