Ecoutez cet article

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ne laisse pas passer les propos du conseiller spécial du chef de l’État en matière de sécurité, François Beya selon lesquels, la République démocratique du Congo et le Rwanda sont ensemble pour défier l’occident.

Pour le président intérimaire du parti présidentiel, Jean-Marc Kabund, ces propos sont graves. Le premier vice-président de l’Assemblée nationale fait remarquer qu’une telle déclaration ne reflète nullement la vision du président Félix Tshisekedi.

Ainsi, Jean-Marc Kabund invite François Beya à s’assumer car dit-il, ses propos exposent le pays.

« L’UDPS considère les propos du conseiller spécial François Beya au Rwanda de graves et les rejette avec force. Ces propos qui exposent le pays, ne reflètent pas la vision du chef de l’Etat qui prône le multilatéralisme comme mode de règlement des conflits mondiaux et demande à ce dernier de s’assumer », a-t-il déclaré.

Au cours d’une réunion tenue au Rwanda sur les questions sécuritaires, François Beya a affirmé qu’il était venu au pays de Paul Kagame pour défier particulièrement l’occident qui selon lui, ne veut pas qu’il y ait entente entre la RDC et le Rwanda.

« Nous sommes venus ici pour défier le monde entier, en particulier l’occident, qui ne veut pas que nous parlions et travaillons ensemble. Nous sommes ici pour dire que nous sommes unis et que nous n’avons jamais eu de conflits entre nous », avait-il assuré.

Il convient de signaler que la mise au point de Jean-Marc Kabund est intervenue 24 heures après l’assassinat de l’ambassadeur italien, non loin de la frontière entre la RDC et le Rwanda.

Reagan Ndota
Ouragan fm

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici