Ecoutez cet article

Le coordonnateur de la coalition Lamuka était devant la presse ce jeudi 11 février 2021 à Kinshasa. Martin Fayulu a évoqué plusieurs questions d’actualité politique en République démocratique du Congo. L’ex-candidat à la présidentielle dit n’être pas opposant, mais plutôt comme un résistant au régime Tshisekedi. Le président de l’ECIDE dénonce “des violations systématiques et répétées de la constitution, des lois et des règlements de la république par le président Félix Tshisekedi”.

Parlant des élections définitives au niveau de l’assemblée nationale, ce dernier évoque d’une corruption orchestrée par Christophe Mboso qui selon un audio de près de trois minutes , l’actuel président de l’Assemblée nationale a avant le vote du bureau dénitif de l’assemblée nationale, réuni les députés pour leur parler de “5 millions USD y compris les émoluments et le complément”, que les députés devraient retirer.

“j’étais dans des courses, nous venons d’avoir à peu près, 5 millions USD, 5 tonnes (…) la paie se fera à la caisse, Maboko banque (…) C’est la session extraordinaire, ça sera les émoluments et les compléments” disait Mboso aux députés avant le vote.

Martin Fayulu estime que le deal Kabila-Tshisekedi n’a pas pris fin, malgré la création de l’Union sacrée, qu’il considère comme une deuxième grossesse.

” Une marionnette reste une marionnette. L’Union sacrée est une deuxième grossesse. Qu’est-ce qui vous fait dire qu’ils [Kabila et Tshisekedi] se sont séparés ? Il faut qu’on nous amène le deal de Kingakati”, s’est-il interrogé.

Parlant de la souveraineté nationale, le coordonnateur de LAMUKA précise que Félix Tshisekedi n’est qu’un pilon utilisé par le président Rwandais, qui est par surcroît, le président qui dirige la RDC.

” c’est Paul Kagame qui dirige la RDC via Félix Tshisekedi” lance devant la presse Martin Fayulu. Et d’ajouter : “Aujourd’hui, le pays est contrôlé par Mr Kagame. Hier c’était contrôlé par Mr Kagame via Kabila, aujourd’hui c’est contrôlé par Mr Kagame via Félix Tshisekedi. (…)”.Et d’évoquer le hold Dop électorale.

“Félix Tshisekedi n’a pas été élu président de la république, il a été nommé par Mr Kabila”. Il prévient contre tout glissement. “En 2023, il faut des élections” fait-il savoir.

“Où va la RDC ? (…) La situation sécuritaire, les droits de l’homme, la situation des droits de l’homme est catastrophique. Nos enfants ne vont plus à l’école. On a peur que les enseignants partent en grève. Il y a le Covid. Qu’est-ce qui se passe ?”s’interroge-t-il, et de poursuivre :

“Ils ont administré aux gens de l’anesthésie mais ses effets vont se terminer bientôt…. Ils ne veulent pas ouvrir les écoles parce qu’ils ont peur de la grève des enseignants…. Une marionnette, restera une marionnette” conclut-il.

Inès Ifwanga
Election-net

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici