Les mouvements citoyens congolais ont estimé ce lundi 5 mars à Kinshasa que le sacrifice des personnes qui ont été tuées lors des marches organisées pour obtenir l’alternance en RDC est une interpellation pour les Congolais.

« A la jeunesse congolaise et au peuple congolais nous disons que le sacrifice de nos frères et sœurs est une interpellation, un éveil de conscience pour nous pousser à prendre en main notre avenir dérobé», affirment ces mouvements citoyens dans leur déclaration.

Les mouvements citoyens affirment qu’ils sont déterminés à poursuivre des manifestations pacifiques à travers la RDC.

« Aucun de nous n’a fait le choix d’être congolais. Nous sommes congolais par le choix divin. Nous avons comme héritage notre patrie et nous devons la défendre contre toutes formes d’attaques venant de l’extérieure ou même de l’intérieur. Etre Congolais aujourd’hui, c’est prendre des risques aujourd’hui pour que demain notre pays vive dans la paix, dans la justice, dans la liberté et la démocratie », affirment ces jeunes.

Ils fustigent le comportement « d’une frange de jeunes qui reste corrompue et aveuglé au point d’oublier de penser à leurs progénitures ».

Ils appellent, du reste, toute la jeunesse congolaise, dans sa diversité, à s’unir autour d’un seul idéal, celui défendu par les héros de la démocratie, soulignent-ils.

Ces mouvements s’apprêtent à célébrer une messe de requiem en mémoire de Rossy Mukendi, mardi 06 mars à la paroisse saint Benoit de Lemba, où il a été abattu.

Le document est signé par les mouvements citoyens suivants :

Ensemble
Collectif 2016
Collectif des jeunes pro-changements
LUCHA
Les Congolais debout
Citoyens lésés
ECCHA
Quatrième voix, il est temps
Compte à rebours
Filimbi
Enought RDC
LUCOV
COCORICO

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici