Ecoutez cet article

Les échéances électorales étant devenues le premier souci de tous, la majorité des partis politiques s’activent maintenant sur les voies et moyens qui leurs permettront de remporter, haut la main, lesdits scrutins. C’est ainsi que le Parti Lumumbiste Unifié, Palu, du Patriarche Antoine Gizenga, a échangé, le mardi 13 mars dernier, avec l’Union pour la Nation Congolaise, UNC, de Vital Kamerhe, sur la possibilité de former une coalition afin de gagner les prochaines joutes. Bien qu’en étant d’accord avec l’idée, le parti de VK a invité, tout d’abord, le Palu à quitter concrètement le Gouvernement.

«En politique, les alliances se font et se défont», dit-on. C’est, en effet, cette assertion qui fait office de la grande chronique de l’actualité congolaise du moment. Cela, après le divorce du Parti Lumumbiste Unifié, Palu, d’avec la Majorité Présidentielle, nonobstant exactement onze ans de communion. C’est ainsi que, cherchant à décrocher d’autres types de contrats auprès des autres partis politiques pour créer une coalition qui lui permettrait, si tout va bien, de gagner les challenges à venir, le parti d’Antoine Gizenga s’était entretenu, la semaine dernière, avec le MLC du chairman Jean-Pierre Bemba quant à ce.

D’ailleurs, d’après certaines indiscrétions, ces entretiens vont, vraisemblablement, déboucher certainement à la création d’une plateforme unique qui pourra concourir à leur victoire aux urnes. C’est donc, dans ce même sens, que cet ex-membre de la MP, constatant que le MLC, avec lequel les relations sont maintenant en bonne et due forme, fait, depuis quelques temps, front commun avec l’UNC de Vital Kamerhe, s’est aussi dirigé vers le parti rouge-blanc.

Toutefois, c’est là quand même où les romains semblent s’empoigner. D’autant plus que l’UNC a exigé, avant toute chose, au Palu de faire comme lui. C’est-à-dire, de quitter officiellement le Gouvernement en étant plus représenté par aucun membre de son regroupement. Selon les caciques du parti de Kamerhe, loin du fait que la configuration géopolitique du moment pousse les acteurs à concocter de nouvelles alliances politiques, tout mariage ou coalition politique ne doit non seulement être idéologique mais aussi cohérent.

La Prosperité

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici