Ecoutez cet article

Plus de 300 députés ont participé à la rencontre d’hier avec Félix Tshisekedi à la cité de l’Union Africaine au cours de laquelle le Chef de l’État les a invités à voter pour le ticket que présentera l’Union Sacrée pour les élections du prochain bureau de l’Assemblée nationale.

La présence de Ngoyi Kasanji à cette rencontre a fait jaser la toile. L’ancien gouverneur du Kasaï-Oriental sous Joseph Kabila dit n’avoir respecté que la volonté du peuple en s’alignant derrière le Président de la République.

” Ma base m’a interpellé pour me dire de suivre sa volonté. Voilà pourquoi aujourd’hui je suis allé répondre à cette vision auprès du Chef de l’État”, a expliqué le député Ngoyi Kasanji.

Kasanji tourne ainsi définitivement le dos à l’ancien Président en faisant savoir que le peuple a choisi le changement avec Félix Tshisekedi après les 18 ans de règne de Joseph Kabila.

“Je reconnais en Joseph Kabila que Dieu l’a aussi élevé et utilisé pendant 18 ans pour diriger ce pays. Il a fait ce qu’il pouvait faire et maintenant le peuple a voulu qu’il y ait le changement. Et nous devons nous inscrire dans la volonté du peuple. Je ne fais que la volonté du peuple, je ne suis allé nulle part”, a-t-il répondu.

Sur un ton d’espoir , le nouvel allié de Félix Tshisekedi entend servir le pays aux côtés du fils que Dieu a choisi pour présider aux destinées de cette nation.

” Joseph Kabila Kabange était Président de la République pendant 18 ans. Quand il m’avait été demandé de servir ce pays dans la volonté de Dieu pendant qu’il dirigeait le pays , je l’ai soutenu sans faille. Et maintenant que Dieu choisit son pays Felix Tshisekedi par la volonté du peuple qui est la volonté de Dieu , moi , je ne peux aller à l’encontre de cette volonté”, a-t-il donné sa position.

Ngoyi Kasanji est l’un des rares caciques fidèles à Joseph Kabila qui critiquait publiquement et farouchement le Président de la République après quelques ennuis qu’il a connus avec le nouveau régime notamment la décision de justice pour son déguisement de sa villa sur avenue Roi Baudouin dans la commue de Gombe , en faveur de Gabriel Mokia.

Le vent qui a soufflé sur l’Assemblée nationale emportant de force le bureau Mabunda a ouvert une brèche au sein du FCC et PPRD où sont enregistrées plusieurs défections et adhésions à l’Union Sacrée tant souhaitée par Félix Tshisekedi en vue de créer une dynamique positive autour de l’initiateur devant refonder l’action du gouvernement.

ATIBU Gédéon
24h

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici