Le président de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) multiplie des rencontres avec les responsables d’autres forces politiques de l’opposition. Ce jeudi 22 mars 2018, il a reçu, dans son cabinet, Freddy Matungulu, président du parti Congo Na Biso.

Durant cette rencontre au siège de l’UNC, les échanges entre Vital Kamerhe et Freddy Matungulu se sont essentiellement basés sur des discussions en cours entre différentes forces de l’opposition en vue de créer une large coalition.

«S’appuyant aux prescrits de la loi électorale actuelle en RDC, le président de l’UNC a fait voir à son hôte, l’impératif pour l’opposition d’unir ses forces en vue de gagner les élections, non seulement présidentielles mais aussi législatives », souligne la cellule de communication de l’UNC.

Moins deux semaines plus tôt, Vital Kamerhe avait rencontré Félix Tshisekedi, président du Rassemblement et secrétaire général adjoint de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS). Une rencontre à l’issue de laquelle le président de l’UNC avait déclaré avoir convaincu le fils d’Étienne Tshisekedi sur l’urgence de la mise en place d’un alignement d’objectifs communs entre toutes les formations politiques de l’opposition.

Cette union de l’opposition prônée par Kamerhe ne fait toutefois pas d’unanimité dans certains partis politiques concernés. Notamment à l’UDPS où le secrétaire général, Jean-Marc Kabund, s’était farouchement opposé à une déclaration commune entre son parti, engagé à l’occasion par Félix, le Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) et l’UNC de Vital Kamerhe.

Will Cleas Nlemvo

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici