Ecoutez cet article

Le candidat président du Front Commun pour le Congo, « FCC », Emmanuel Ramazani Shadary, a dans son programme de gouvernance dévoilé aux congolais le 19 novembre dernier, promis d’augmenter considérablement le barème salariale dans l’administration publique.

« Augmenter la base barémique de l’administration publique à hauteur de 400 USD pour un huissier d’ici 2023 de manière à mieux contribuer à l’amélioration des prestations sociales », a indiqué R. Shadary.

Parmi les autres engagements que le dauphin du président de la République a pris, concernant la réduction de la pauvreté par l’accès à l’emploi et à la propriété foncière en milieu rural, figurent entre autres :

– Obtenir du secteur privé un relèvement du niveau du SMIG supérieur à la contre-valeur de 5 USD par heure de travail actuellement ;

– Renforcer et développer des activités créatrices de beaucoup d’emplois en faveur des jeunes, des femmes et créer des centres d’incubations pilotes des micros, petites et moyennes entreprises ;

– Renforcer l’action du Fonds National de la Micro-Finance dans l’accompagnement et l’octroi des crédits aux activités génératrices de revenus tenues par des jeunes et des femmes ;

– Introduire un système d’assistance sociale en faveur des jeunes, femmes, personnes vivants avec handicapées pour le lancement des activités de production avec priorité dans les zones rurales.

Emmanuel Ramazani Shadary a également précisé qu’il sera mis un accent particulier sur l’entreprenariat des jeunes.

« Un plan de formation professionnel en faveur des jeunes sera élaboré de manière à récupérer des milliers d’entre eux qui trainent dans nos rues et qui s’adonnent aux activités illégales, voir criminelles, par manque d’occupation et d’opportunité », a-t-il promis.

Pour rappel, le programme de gouvernance de celui qu’on appelle affectueusement Coup sur Coup est chiffré à 86 milliards USD sur 5 ans.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici