Ecoutez cet article

Le Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA) vient de rendre son verdict, ce jeudi 29 mars 2018, sur le dédoublement ou triplement de l’UDPS.

Le CNSA s’est référé à l’article 26 des statuts de l’UDPS qui reconnaît le secrétaire général, Jean-Marc Kabund, comme la seule personne habilitée à assumer l’intérim en cas de décès du président du parti.

Le CNSA a recommandé au groupe Tshibala, qui avait déjà créé un nouveau parti politique, de se choisir une autre dénomination qui ne prête pas à confusion, étant donné qu’ils avaient créé de nouveaux statuts depuis leur congrès.

Il en est de même pour Valentin Mubake et Corneille Mulumba.

L’institution dirigée par Joseph Olenghankoy demande au vice-Premier ministre de l’Intérieur de ne retenir la dénomination UDPS/Tshisekedi qu’au groupe de Jean-Marc Kabund.

 

MCNTeam

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici