Ecoutez cet article

Des présumés miliciens Kamuina Nsapu ont fait incursion mercredi 10 avril 2019 à Kananga après l’échec du candidat de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social, “UDPS”, aux élections des gouverneurs au Kasaï Central.

Très alertés par le déroulement de ces élections à l’hémicycle provincial, ces hommes en bandelettes rouges ont investi leur quartier général près de l’assemblée provinciale vers 10 heures 30 avant d’incendier le véhicule d’un candidat gouverneur de l’UDPS qui s’est porté à ces élections comme candidat indépendant.

“Nous n’allons plus accepter de voir notre candidat de l’UDPS échoué à ces élections. Trop c’est trop pas question de Martin Kabuya au gouvernorat”, a dit l’un des miliciens à 7sur7.cd.

Sur place, plusieurs personnes ont été blessées par balle et un véhicule incendié, selon la société civile locale.

“Il y a eu une nouvelle incursion des miliciens après l’échec du candidat de l’UDPS aux élections des gouverneurs au Kasaï Central. Ces présumés miliciens ont tendu une embuscade à un véhicule, d’où malheureusement on a enregistré des blessés et le véhicule incendié. Mais je vous rassure que toute la population n’ést pas contente de voir Kabuya du FCC rafler le gouvernorat de province, elle est derrière aussi les miliciens”, a déclaré à notre reporter, Daniel Ntumba, président de la nouvelle société civile.

Du coup, l’armée a étouffé les miliciens en lançant plusieurs tirs de sommation. Aucun mort n’a été enregistré.

Pour rappel, à l’issue de l’élection de ce mercredi 10 avril 2019, Martin Kabuya a obtenu 15 voix sur 33 votants et Valentin Ngandu 9 voix. Ce résultat est insuffisant pour être élu gouverneur de province d’où le deuxième tour.

Les deux candidats de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ont été éliminés.

Les députés provinciaux reviennent ce samedi 13 avril pour élire le gouverneur au second tour.

Zabulon

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici