Ecoutez cet article

Un élément de la police nationale congolaise a été surpris au quartier Mununka dans la cité de Yangala à Luiza, en flagrance avec une femme mariée.

L’homme s’est permis d’abuser de la femme d’autrui par force à l’absence de son mari. Le violeur aurait utilisé, selon nos sources, son arme pour intimider la dame qui avait fini par céder. Heureusement que la population environnante avait suspecté le faux mouvement. Voulant s’échapper devant la foule en colère, le policier a tiré en l’air plusieurs balles mais hélas ayant épuisé ses cartouches, il a été maîtrisé par la population qui l’a copieusement tabassé et ravi l’arme. La scène s’est passée dimanche 23 mai à 21heures locales dans l’enceinte de l’école primaire Yangala 1.

N’eut été l’intervention de ses collègues policiers, le forcené aurait laissé sa peau. Il a été sauvé de justesse puis acheminé rapidement dans une structure médicale de la place.

expliqué Paul Claudel Kamukenji, un journaliste œuvrant dans la région.

L’information a été également confirmée par un officier de la police judiciaire de la place qui a préféré s’exprimer sous couvert d’anonymat.

« Oui…, Il y avait une panique généralisée dans ce coin. Il s’agissait d’un policier qui s’était permis de coucher avec la femme d’autrui à l’absence du mari. Alors quand la population a suspecté cela, elle a accouru vers le policier coupable pour le tabasser. Le policier a, à son tour, utilisé l’arme pour se défendre, malheureusement un garde chasse lui a ravi l’arme avant que la population ne le tabasse à mort », a relaté l’OPJ.

Et d’ajouter que le policier est interné présentement dans une structure de la place pour suivre les soins appropriés bien avant son audition.

Jusqu’à présent, on connaît pas la direction empruntée par la femme victime alors que son mari est en déplacement.

Sylvain Fizé Mukadi
Ouragan fm

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici