Ecoutez cet article

« Tout va se passer dans le dialogue », annonce Augustin Kabuya.

« Tout cela est à la discrétion du président de la république, il trouvera la solution », insiste le secrétaire général adjoint de l’UDPS.

« J’ai l’impression qu’on oublie les mécanismes qui doivent mener à la formation d’un gouvernement ».

Augustin Kabuya rappelle notamment qu’il faut que le bureau de l’assemblée nationale soit installé car le gouvernement est l’émanation de la chambre basse du parlement.

Augustin Kabuya est l’invité de l’émission LE DÉBAT.

Christian Lusakueno

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici