La Majorité présidentielle a qualifié de “décomplexé” le choix de Joseph Kabila porté sur Emmanuel Ramazani Shadary comme candidat du Front commun pour le Congo (FCC) à la présidentielle de cette année. Elle appelle ses membres à soutenir Shadary.

Pour la famille politique, en désignant son dauphin, le président Kabila a respecté la constitution.

“Il avait juré devant Dieu et devant la Nation de respecter la constitution de la République, de maintenir son indépendance et de sauvegarder l’unité nationale (…) nul donc n’en peut douter, il est le père de notre démocratie mais aussi un grand pionnier du respect de la loi fondamentale du pays”, dit la MP dans un communiqué signé le 9 août par son secrétaire général, Aubin Minaku.

La Majorité présidentielle appelle ses militants et membres à s’organiser pour soutenir la campagne électorale de Shadary.

Au pouvoir depuis 2001, Joseph Kabila avait entamé son premier mandat à la tête du pays après les élections de 2006 qui avaient mis fin à une transition politique de près de cinq ans. L’actuel chef de l’Etat avait été réélu en 2011 pour un deuxième et dernier mandat constitutionnel expiré en décembre 2016.

Patrick Maki

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici