Écoutez cet article

Vendredi, Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu, a appelé la population de sa province à soutenir la candidature de Ramazani Shadary à la présidentielle. Ce dernier a été désigné mercredi dernier par Joseph Kabila comme candidat du Front Commun pour le Congo (FCC).

C’est en marge d’un meeting populaire tenu à Goma que le gouverneur Paluku a lancé son appel se basant sur la “géopolitique” de la RDC.

“En 1960, Kasavubu prend le pouvoir. Il vient du Kongo Central. En 1965, Mobutu de l’Equateur dirige le pays pendant 32 ans. En 1997, Mzee Laurent Désiré Kabila prend le pouvoir. Il est du Katanga. En 2001, Joseph Kabila du Katanga a également dirigé le pays. Maintenant aujourd’hui, c’est l’opportunité qu’on nous donne. C’est le tour du Kivu. Et comme le Kivu avait été démembré, on prend un de ses fils et il s’appelle Emmanuel Shadary. On nous donne l’occasion. Pour nous qui avons joué au football, ça s’appelle une passe en or”, a expliqué Julien Paluku devant une foule composée des membres des partis et regroupements politiques du FCC.

Paluku présente Shadary comme une personnalité qui “connaît la misère d’un villageois”.
“La République fait face à l’insécurité dans sa partie orientale. Il faut quelqu’un qui a la connaissance de tous ces problèmes et qui peut avoir le souci de dire, on attaque d’abord les problèmes qui bloquent la République, et en majeure partie, c’est l’insécurité. Et le choix est tombé sur la personne qui est né dans le village, qui a grandi dans le village, qui a étudié à Rutshuru, à Jomba. Il partage d’expériences de la décentralisation territoriale. Et le choix a été porté sur celui qui a l’expérience de l’administrateur du territoire, de vice-gouverneur, de gouverneur et de ministre de l’intérieur. C’est un intellectuel compétent. Shadary est politique, il n’est pas mécanique”, a précisé le gouverneur du Nord-Kivu, qui soutient que Ramazani Shadary n’est pas dauphin de Joseph Kabila mais plutôt candidat du FCC à la présidentielle.

“Il n’est pas dauphin parce que les dauphins sont toujours mangés par les requins blancs”, a-t-il ironisé.

Le gouverneur Julien Paluku est le patron du Bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo (BUREC), parti de la Majorité présidentielle.

Jonathan Kombi

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici