Ecoutez cet article

L’accident de Mbanza Ngungu avec la visite du Chef de l’Etat du lieu du drame et aux victimes, la marche du Comité laïc de coordination (CLC).

« Félix et Denise hier au cœur du drame de Mbanza Ngungu». LE PHARE qui propose ce titre rapporte : « Après avoir pris la grave décision de ne pas se rendre à l’investiture de l’Empereur Naruhito à Tokyo au Japon, à la suite de l’accident qui a causé la mort d’une trentaine de ses compatriotes, le dimanche 2 octobre, le Chef de l’Etat, Félix Tshilombo accompagné de son épouse, Denise Nyakeru s’est présenté lundi au cœur du drame».

Pour ce journal, l’acte posé par le Chef de l’Etat et sa compagne de vie est allé droit aux cœurs des familles des victimes mortes comme rescapées, ainsi que des millions de Congolais. Sa renonciation à l’invitation officielle lui adressée par l’Empereur Naruhito en personne a montré à tous à quel point il tenait à partager la douleur de la Nation.

« Félix Tshisekedi au chevet des victimes de l’accident de Mbanza-Ngungu », titre pour sa part FORUM DES AS.

Bien entendu, écrit notre confrère, le geste spontané du Président Félix Tshisekedi a ému nombre de ”Kongolais” qui sont allés en masse accueillir le couple présidentiel. La population du Kongo central a apprécié davantage les instructions données par le chef de l’Etat au Premier ministre pour qu’il puisse mobiliser des ressources nécessaires pour soulager tant soit peu les douleurs des accidentés et la peine des familles éprouvées.

Parallèlement à Kinshasa, une messe a été dite à la paroisse Sainte Anne de Gombe, en mémoire des personnes disparues à la suite de cet accident.

Au sujet de la marche du CLC, FORUM DES AS annonce : « En cas de non satisfaction de leurs revendications, le CLC promet de revenir dans la rue ». Dans son article ainsi intitulé, ce journal constate : « Le Comité laïc de coordination (CLC) se frotte les mains. Il se félicite d’avoir réussi à mobiliser 70.000 manifestants lors de la marche d’hier à Kinshasa et dans les provinces ».

Une marche qui, indique–il, s’est déroulée dans la discipline et sans heurt, se réjouissent les porte-étendards du CLC, dans un communiqué envoyé à notre rédaction.

Parmi les exigences du CLC, rappelle FORUM DES AS, il y a notamment, ” La restitution des 15 millions de dollars subtilisés du trésor public pour une destination inconnue, la sanction des auteurs de ce crime et la dissolution du Comité de suivi des prix des produits pétroliers, devenu un mécanisme néfaste de détournement de l’argent de l’Etat”.

En ce qui concerne LA PROSPERITE qui titre : « Le CLC lance un nouvel ultimatum de quinze jours aux pouvoirs publics », souligne que «cette structure reste en entente d’une réponse conséquence des pouvoirs publics à ses revendications citoyennes de haute portée, pour la consolidation de la démocratie et d’un Etat de droit ».

Toujours au sujet de cette marche et mais aussi de la polémique cette fois-ci au sujet du nombre de participants à celle-ci, LA PROSPERITE titre, dans un autre article titre titre : « Marche du CLC : Une posture citoyenne et une attitude patriotique pour Seth Kikuni »

Trouvant non-fondées les reproches faites aux organisateurs de la marche au sujet d’un faible taux des manifestants, l’opposant a rappelé qu’il ne s’est nullement agi d’un challenge qui devrait être évalué sur la base numérique, écrit-t-il.

Ce même journal titre encore :« Marche du CLC : Honoré Mvula décrète la fin de LAMUKA et du CLC pour incapacité à mobiliser ».

Citant ce personnage qui est le président national de Force des Patriotes-RDC (FP), il rapporte : “Par manque des stratégies sur le terrain coalition Lamuka fait une récupération politique avec une très faibles mobilisation pour une ville comme Kinshasa qui compte des millions de congolais… “.

Boni Tsala T./MMC

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici