Ecoutez cet article

Des journalistes ont marché mardi 03 avril pour exiger la libération du journaliste Eliezer, célèbre producteur et présentateur du Magazine « Tokomi Wapi » arrêté lundi et jeté au cachot après une audition de deux heures au parquet près le Tribunal de grande instance de la Gombe.

Avec un grand portrait d’Eliezer, ils ont quitté le bureau du Pgr à l’immeuble Inss, puis ils ont arpenté le Boulevard du 30 juin pour chuter au palais de justice.

Ils ont improvisé cette marche juste après une rencontre avec le procureur général de la République, devant qui, ils ont plaidé pour sa mise en liberté provisoire. A en croire, Péter Tiani, l’un des délégués des journalistes reçus par le PGR, aucune assurance ne leur a été donnée quand à la relaxation de Ndeko Eliezer par l’organe de la loi.

Dans cette délicate situation où des rumeurs courent sur le probable transfert de Kolo Lopango à la prison centrale de Makala, ils ont demandé que le le bon droit soit dit sans aucune influence politique. Peter Tiani, Serge Kabongo et Daniel Safu ont insisté sur la neutralité de la justice dans l’arrestation d’Eliezer.

De leurs côtés, les avocats d’ Eliezer Ntambwe sollicitent une demande de liberté provisoire pour leur client en attendant que l’affaire soit fixée au tribunal.

Alphonse Muderhwa

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici