Ecoutez cet article

L’information sur la nomination du nouveau Premier ministre, comme sujet essentiel, est abondamment exploitée par les journaux parus ce jour.

« Sama Lukuonde à la Primature ». Tel est le titre que propose LE PHARE pour aborder l’information sur la nomination du nouveau Premier ministre.

43 ans ingénieur chimiste, décrit ce journal, Jean- Michel Sama Lukonde est l’oiseau rare choisi par Félix Tshisekedi pour succéder à Sylvestre Ilunga Ilunkamba (75 ans), à la tête du gouvernement.

Le nouveau Premier ministre était encore jusqu’à sa nomination, dans une ordonnance présidentielle datée du dimanche 14 février 2021 mais rendue publique seulement hier, en fin d’après –midi, Directeur général de Gecamines, ce fleuron de l’industrie minière congolaise aujourd’hui en phase de relance, après avoir connu deux décennies de disette, rappelle LE PHARE.

Pour ce dernier, il est bien loin de Jeannine Mabunda, ancienne présidente de l’Assemblée nationale, qui s’opposait à l’exécution des ordonnances présidentielles, notamment celle portant nomination en 2019, de nouveaux mandataires de la Gecamines et de la SNCC dont le malheureux DG Sam Lukonde.

On espère bien que les pendules seront remises à l’heure et qu’entre Fatshi et Sama Lukonde, il n’y aura plus l’interférence d’une tierce personne, conclut notre confrère.

Dans un autre article intitulé : « Les priorités du premier ministre », LE PHARE rapporte qu’aussitôt après la publication de l’ordonnance le portant à la tête du gouvernement Sama Lukonde s’est entretenu pendant près d’une heure avec le chef de l’Etat. En réponse aux questions de la presse, il a fait savoir que ses priorités concernent le rétablissement de la paix et de la sécurité à l’Est du pays et au Katanga, dans les délais raisonnables, la maximation des recettes pour permettre au gouvernement de réunir les moyens de sa politique, la poursuite de la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base…

« Sama Lukonde dévoile les six axes prioritaires de son futur gouvernement », titre pour sa part FORUM DES AS. Après la rupture de l’ancienne coalition FCC-CACH, nombreux sont des congolais qui ont vite pensé que ce divorce brutal, allait opposer le Président Félix Tshisekedi à ses concitoyens de l’espace Grand Katanga.

A priori, les tenants de cette thèse pourraient ne pas avoir tort, note ce journal, avant de s’interroger : «Mais une guéguerre pour quelle finalité ? ».

Le Katanga, reconnait FORUM DES AS, de par ses nombreuses ressources minières, a donc le mérité d’être le poumon de l’économie du pays, grâce notamment à son bassin minier du Haut Katanga et du Lualaba.

Vu des analystes, nul chef d’Et congolais ne pourrait gagner le pari du développement du pays, en se passant de l’ex. province du Katanga. Toutefois, note FORUM DES AS, considérant le fâcheux précédent dans les rapports entre le président Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila, de nombreux analystes considèrent le choix d’un Katangais comme un signal fort que l’actuel Rais envoie à ce coin du pays, pour dire qu’il ne leur en veut pas.

L’AVENIR titre : « C’est Sama Lukonde ». Retraçant le parcours politique du nouveau premier ministre, ce journal écrit notamment : « Sama Lukonde avait démissionné en 2015 de ses fonctions de ministre des Sports obéissant alors à la consigne de son parti, exclu de la majorité présidentielle ».

Boni Tsala

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici