Ecoutez cet article

Signe que les temps tendent à changer du côté des centres des négoces et pour en finir avec le marasme des vendeurs, Félix Tshisekedi est allé palper du doigt l’état d’avancement des travaux au chantier de rénovation du Marché central de Kinshasa, comme en témoignent les journaux décryptés ce matin pour la présente revue.

FORUM DES AS titre sur le Dossier zando : le Chef de l’Etat donne raison au gouverneur Gentiny Ngobila. Selon le quotidien de Limete, c’est officiel ! Le marché central de Kinshasa va bel et bien être construit ; la démolition de vieux bâtiments débute dès ce jeudi 11 mars. Et les travaux proprement dits commencent dans un bref délai, précise FORUM DES AS.

L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE rapporte que le Président Félix Tshisekedi exprime la nécessité de construire un nouveau marché central. Selon le bulletin quotidien, les administrateurs du grand marché ont accusé un certains M. Hassan, Libanais de nationalité, d’être à la base de l’insalubrité du marché central suite aux constructions de 110 magasins qui bloquent plusieurs canalisations d’eau…

Le gouvernement provincial de Kinshasa a fermé le marché central depuis janvier 2021 pour assurer des travaux de réhabilitation. Près de 20.000 vendeurs devraient être temporairement relocalisés vers les marchés environnants, notamment sur les avenues de la Libération ex 24 novembre, Itaga et Kalembe-Lembe, souligne l’ACP.

L’AVENIR titre en grosse manchette : Fatshi veut doter Kinshasa d’un nouveau Zando. Le quotidien de l’avenue Bas-Congo s’interroge s’il était opportun de fermer le marché central de Kinshasa, communément appelé Zando, pourquoi depuis la fermeture de celui-ci, rien ne s’est fait jusque-là ?

A en croire le tabloïd, entre temps, la pression était à son comble et il fallait obligatoirement trouver un message pour calmer certains Congolais qui ne vivent que de commerce à Zando.

Ayant écouté les parties prenantes et à l’issue d’une visite qu’il a effectué à Zando, le chef de l’Etat a déploré l’état piteux d’insalubrité dans lequel se trouve ce prestigieux lieu de négoce.

LE POTENTIEL fait savoir à sa Une que Tshisekedi lance les travaux de construction du nouveau marché central. Il ressort de ce quotidien que les travaux vont s’accélérer pour donner à la ville un centre de négoce digne d’une mégalopole moderne.

Ainsi en a décidé le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, aux termes d’une tribune d’expression populaire organisée hier mercredi 10 mars, au cours de laquelle, Félix Tshisekedi a a écouté attentivement les différents protagonistes à ce dossier qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Il en est de même pour POLITICO.CD qui titre que Félix Tshisekedi décide de doter Kinshasa d’un nouveau marché moderne. Le média en ligne précise qu’après sa visite au marché central de la ville de Kinshasa le mercredi 10 mars, le Chef de l’État Félix Tshisekedi a annoncé sa décision de doter la capitale kinoise d’un nouveau marché moderne répondant aux exigences démographiques et sanitaires.

Sur ce qui concerne le conflit qui oppose l’hôtel de ville aux parties contractantes, occasionnant même l’arrêt des travaux de réfection de ce marché, la Présidence de la République renseigne que c’est à SODEMA que Félix Tshisekedi a confié les travaux, écrit le quotidien numérique.

Pour ZOOM-ECO.NET, le Président Tshisekedi décide de construire un nouveau marché central moderne. Le projet envisagé est de faire en sorte que ce marché énigmatique vieux de 50 ans réponde aux normes requises pour un espace dédié aux échanges commerciaux.

En effet, un autre conflit oppose la ville de Kinshasa à un sujet libanais Hassan, opérateur économique détenteur d’un contrat de réhabilitation du grand marché depuis 2006.

Raymond Okeseleke
Digital

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici