Ecoutez cet article

Le premier étudiant touché par balle lundi 12 novembre dernier pendant une manifestation pour exiger la reprise des cours, a succombé à ses blessures ce jeudi 15 novembre aux cliniques universitaires.

Le deuxième étudiant a été tué par balle le même jeudi alors qu’il manifestait sa colère avec les autres étudiants contre le décès du premier étudiant.

“Deux étudiants ont perdu la vie de suite des blessures causées par balle. Le commissariat provincial regrette ces pertes en vies humaines et rassure qu’il ne peut en aucun cas tolérer la mort d’une personne innocente. La police ville de Kinshasa met en garde tout policer qui utiliserait les armes à feu pour les interventions sur les sites universitaires.” a dit le commandant de la ville de Kinshasa Sylvano Kasongo dans un communiqué

Le bilan total de ces événements fait état, hormis la mort de ces deux étudiants, de 8 policiers grièvement blessés, 12 véhicules endommagés dont 3 appartenant à la police et 9 aux privés, indique la police

Stanis Bujakera Tshiamala

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici