Ecoutez cet article

Le sujet dominant d’actualité exploité par la presse kinoise ce lundi 15 février 2021 a trait au futur Premier ministre qui succédera à Sylvestres Ilunga Ilunkamba.

« Vital Kamerhe : la dernière chance ! », titre à la Une LE PHARE. En effet, c’est ce lundi 15 février 2021 que l’ex-directeur de cabinet du Président de la République sera face aux juges de la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe.

Attendue depuis de nombreux mois, la programmation de cette audience a connu des fortunes diverses liées notamment à la récusation des juges par la partie Kamerhe.

Une question qui ne sera pas à l’ordre du jour aujourd’hui dès lors que la composition a été modifiée à la suite des dernières mises en place intervenues dans la magistrature. Cette question ayant été vidée, on attend maintenant la réouverture des débats qui sera suivie de l’examen du fond de l’appel pour déterminer finalement le sort de Vital Kamerhe et de ses co-accusées.

Sous le titre : « Moïse Katumbi décline l’offre de Fatshi », FORUM DES AS révèle que Moïse Katumbi a, plus d’une fois, décliné l’offre du Président Félix Tshisekedi à la Primature. Ce, en dépit d’une pression des diplomates américain et français en poste à Kinshasa. Et même de certains pays amis de la RDC.

Selon le confrère, ces derniers auraient tenté en vain de fléchir l’intransigeance du président d’Ensemble pour la République. Mais le concerné est resté maître de sa décision.

S’agissant des raisons de son refus, le journal de la 11ème rue Limete souligne que dans le contexte actuel de la situation politique du pays, le nouveau prochain Premier ministre devra partager ou endosser le bilan de trois ans restants de Félix Tshisekedi, ce qui nuirait les ambitions de Katumbi au cas où ce bilan serait négatif, lui qui ne cache pas sa volonté de postuler à la magistrature suprême.

A propos justement de la primature, LA PROSPERITE note que le nom de Sama Lukonde Kyenge a été de plus en plus cité ce week-end comme futur Premier ministre.

L’actuel Directeur général de la Gécamines a les faveurs des pronostics. Parmi les candidats en lice, d’autres noms ont été cités auparavant, tels que Modeste Bahati, Noël Tshiani, Samy Badibanga, Ifoku, Bazaïba etc.

Au-delà de ces noms, d’autres milieux sont revenus sur celui de Moïse Katumbi qui serait d’ailleurs annoncé à Kinshasa dans les prochains jours.

L’Agence congolaise de presse fait état de la création d’un service spécialisé dénommé CNJF au cabinet du Président de la République. Le chef de l’Etat a nommé Didier Tshiyoyo Mbuyi comme son représentant au Comité national de 9è jeux de la Francophonie de Kinshasa (CNJF).

Initialement prévus du 23 juillet au 8 août 2021, les 9è jeux de la francophonie auront lieu du 19 au 28 août de l’année en cours.

Théodore Ngangu Ilenda

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici