Ecoutez cet article

La commémoration du centenaire de l’Eglise kimbanguiste, avec en toile la présence du président de la République à cet événement est la principale information exploitée dans les journaux parus ce jour qui évoquent aussi la situation au sommet de la ville de Kinshasa, avec ce que l’on peut désormais appeler le conflit ouvert ou la guéguerre entre le Gouverneur et son adjoint.

Alors que FORUM DES AS titre :« Fatshi attendu à Nkamba ce mardi 6 avril pour le centenaire de l’église Kimbanguiste.

Ce mardi 6 avril 2021 va marquer le centenaire de la création de l’Eglise kimbanguiste, rappelle d’abord ce journal qui relève par ailleurs que « L’événement s’annonce grandiose à voir la forte affluence du monde qui a gagné la Cité de Nkamba, située à 75 km de Mbanza Ngungu, depuis le début de la semaine passée ».

Déjà, signale FORUM DES AS, au carrefour menant au berceau de cette communauté religieuse, à l’origine créée par le prophète Simon Kimbangu, un fourmillement inhabituel est très remarquable d’une foule ne cessant de grandir, des fidèles venus de partout, au nombre desquels les européens, les afro- américains et aussi ceux venus de quelques pays africains, en vue de prendre part à cette grande célébration.

Un grand culte a été présidé ce lundi matin par son éminence Simon Kiangani en prélude au big event tant attendu par tous. À observer l’ambiance et la communion, les kimbanguistes n’ont pas lésiné sur les moyens. Ils ont mis les petits plats dans le grand.

Notons ; estime ce journal, que l’arrivée du Président de la République, chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, prévue pour ce mardi, va sceller le caractère national de cette manifestation.

L’AVENIR, en rapport avec la guéguerre entre le Gouverneur et son adjoint, titre : « Néron Mbungu éventre le boa ». Son passage à l’émission « Congo Avenir » a défrayé la chronique, écrit ce journal qui explique que les d »bats ont tourné sur divers sujets mais, considère- t-il, uujn seul a retenu l’attention du grand public. C’est l’opération Kin- Bopeto lancée en 2019 par le chef de l’Etat en vue de lutter contre l’insalubrité dans la capitale de la RD Congo. Néron Mbungu, vice-gouverneur de la ville de Kinshasa persiste et signe que Kin-Bopeto ne réussira jamais, parce que n’ayant ni le programme ni le budget. Avec cette alerte lancée par Néron Mbungu, note L’AVENIR, il est donc impérieux de de s’arrêter quelque part, évaluer puis établir les responsabilités. D’où de conclure : « La capitale du pays de Félix Tshisekedi mérite mieux ».

Alors que sur ce même sujet, LE PHARE titre : « Ngobila va échouer : étonnante prédiction de Néron Mbungu ». Il y a une guerre ouverte entre le gouverneur de la ville de Kinshasa et son adjoint. En effet, ce dernier a fait une étonnante prédiction, le week –end dernier, à visage découvert sur la suite de l’opération Kin –Bopeto », en martelant que le gouverneur de la ville va échouer lamentablement, rapporte ce tabloïd. Victime d’un lynchage médiatique, annonce LE PHARE, Gentiny a préféré envoyer au front, pour la réplique, son ministre et porte-parole du gouvernement provincial, Charles Mbuta Muntu. Les observateurs se demandent au regard des flèches empoisonnées décochées de part et autre, comment vont se terminer les hostilités ouvertes entre le gouverneur de Kinshasa et son adjoint, poursuit-il avant de s’interroger : «Des médiateurs vont-ils entrer en scène pour calmer la tempête ou va-t-on laisser la situation pourrir irrémédiablement ». Il s’agit pour ce journal, d’un dossier à suivre.

« Néron Mbungu se déchaîne contre Ngobila ! », titre en ce qui le concerne FORUM DES AS. Dès lors qu’un vice-Gouv critique publiquement son titulaire, d’aucuns pensent qu’il se pose un problème d’éthique, souligne notre confrère qui note par ailleurs que « C’est avec un ton sévère que Néron Mbungu, vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, critique sans la moindre retenue, son titulaire Gentiny Ngobila Mbaka, dans le Magazine “Bosolo Na Politik officielle”. De la gestion de la très vaste capitale congolaise aux relations avec le premier des Kinois, le député provincial élu de la commune de Kisenso a déversé sa bile.

Pour FORUM DES AS, « Dès lors qu’un vice-gouverneur s’en prend à son titulaire sur les médias, ou la place publique, d’aucuns pensent que cette posture procède de la politique spectacle ».

A l’instar de LE LHARE, ce journal soulève également un certain questionnement : « Que va-t-il donc se passe par la suite ? Qu’en est-il de l’éthique dans la gestion des affaires de l’Etat ? Le linge sale ne devrait-il pas se laver en famille ? Avec quelles lunettes Gentiny Ngobila regardera-t-il désormais son adjoint ? »

Boni Tsala

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici