Ecoutez cet article

La rentrée parlementaire à l’Assemblée nationale et au Sénat sont, avec la visite de travail du président botswanais en RDC, les sujets qui meublent les journaux parus ce mardi à Kinshasa.

« Assemblée nationale Une session consacrée aux réformes électorales». Conformément aux prescrits de la Constitution, les deux chambres du parlement ont procédé lundi au Palais du peuple, à l’ouverture officielle de la session ordinaire de mars 2021. C’est la deuxième session parlementaire de cette année après celle de janvier 2021, et la toute première session ordinaire, rappelle L’AVENIR qui propose ce titre.

Ce journal qui titre également: «Bahaiti rappelle l’urgence de constitution de nouvelle équipe gouvernementale». Ainsi, rapporte ce journal, pour une réalisation efficiente de programme du président de la République, le président du Sénat rappelle au Premier ministre nommé, l’urgence de la constitution de la nouvelle équipe gouvernementale afin de se mettre rapidement au travail.

« Parlement : les réformes électorales, priorité de la session de mars 2021 ». A l’Assemblée nationale tout comme au Sénat, c’est à l’unisson qu’une seule priorité a été mise en exergue à l’ouverture de la session ordinaire de mars 2021 : la réforme au niveau de la gouvernance électorale. Comme pour dire, considère-t-il, que les lois qui ont trait à l’organisation des élections, en l’occurrence la loi électorale et la loi organique portant organisation et fonctionnement de la centrale électorale bénéficieront de la priorité dans leur examen.

« La CENCO invite députés et sénateurs à se focaliser sur les lois visant les élections en 2023 », titre FORUM DES AS qui explique que « La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) invite le Parlement à adopter avec vigilance des lois qui garantissent la tenue des élections et l’invite à assurer le contrôle de l’exécution du budget.

C’est l’occasion de “relayer effectivement les aspirations profondes du peuple au changement et ne pas voter des lois qui ne rencontrent pas le bien du peuple congolais”, souligne le communiqué des prélats catholiques, exploité par ce journal.

Toujours au sujet de la rentrée parlementaire, ce même journal signale : « Tenant de l’Examen de la proposition de loi portant révision de la Constitution déposée depuis 2019.

« Les militants de l’Envol ont manifesté hier à l’Assemblée nationale ». L’initiative du parti cher à Delly Sesanga s’accompagne d’une pétition ayant recueilli plus de 120 mille signatures !, s’exclame FORUM DES AS sous ce titre.

A bout de patience, cadres et militants du parti politique Envol de Delly Sesanga ont investi, hier lundi 15 mars, le Palais du Peuple où avait lieu la rentrée parlementaire. Objectif, indique-t-il, exiger du Bureau Mboso, l’examen au cours de la présente session ordinaire de mars, de la proposition de loi sur la révision de la Constitution, que cette formation politique avait déposée depuis août 2019 à l’Assemblée nationale et au Sénat.

« Bahati Lukwebo rappelle à Sama Lukonde l’urgence de constituer son gouvernement ». FORUM DES AS, dans son article qui porte ce titre précise que Le Premier ministre Sama Lukonde a pris part hier lundi 15 mars, à l’’ouverture de la session ordinaire de mars au Sénat et à l’Assemblée nationale.

Au cours de cette cérémonie, poursuit-il, les deux présidents du Parlement ont respectivement rappelé au chef du gouvernement l’urgence de constituer son équipe gouvernementale, afin de se remettre rapidement au travail. Ils ont promis d’accompagner le gouvernement dans les réformes qu’il compte mettre en œuvre.

Enfin dans son article dont le titre est : « Mboso met le curseur sur les réformes électorales », FORUM DES AS signale que « Le speaker de la Chambre basse presse les chefs des confessions religieuses et la société civile à désigner, dans les meilleurs délais, leurs délégués à la Commission nationale électorale indépendante (CENI) ».

A PROPOS du séjour du président Mokgueetsi Masisi à Kinshasa, LE POTENTIEL titre : « La Rdc et le Botsawana renforcent leur état de coopération». Le chef de l’Etat congolais Félix Antoine Tshisekedi, président en exercice de l’Union africaine (UA) et son homologue botswanais Dr Mokgueetsi Eric Masisi, ont échangé hier à Kinshasa sur la coopération bilatérale entre leurs deux pays. La RDC et le Botswana sont deux pays qui partagent les mêmes intérêts dans la sous-région au sein de la SADC, note notre confrère.

L’AVENIR parlant également de ce séjour de l’homme d’Etat botswanais titre pour sa part : «L’état de la coopération en la RDC et le Botswana examiné par les présidents Tshisekedi et Mokgueetsi Masisi».Le président du Botswana très détendu, selon ce tabloïd, a déclaré à la presse qu’il présenté à son frère ses félicitations pour sa mandature à la tête de l’Union africaine (UA).

Boni Tsala
Digital Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici