Ecoutez cet article

Les journaux parus ce lundi à Kinshasa exploitent plusieurs sujets, entre autre, les attaques dont Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de l’Assemblée nationale, est l’objet dans les réseaux sociaux, les médias traditionnels et la presse en ligne.

« Kabund : coup fourré contre l’âme de la Révolution USN », titre en manchette FORUM DES AS, qui fait état des intrigues dans les travées du palais du peuple. A en croire ce journal, Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de l’Assemblée nationale, est la cible d’une cabale fomentée par des officines politiques dans le seul but de jeter un discrédit sur l’honneur de celui qui a été de tous les combats lors de la révolution de l’Union sacrée pour la nation.

Le confrère se fait l’écho des propos du député PALU Patrick Muyaya, qui a laissé entendre que, « on peut ne pas l’aimer, Kabund a joué un rôle déterminant dans cette lutte. La Task force réunie autour de lui a regroupé tous les députés pro Union sacrée avant le ralliement des autorités morales. C’est cette Task force qui a concocté toutes les stratégies qui ont abouti à la chute du Bureau Mabunda et à la déchéance du gouvernement Ilunga Ilunkamba ».

Dans le même registre, FORUM DES AS note que « Kabund œuvre pour la consolidation de l’Union sacrée ». Pour le confrère de la 11ème rue Limete, dans un contexte politique particulièrement marqué par des tractations autour de la formation du nouveau gouvernement, la « fatwa » actuelle contre le premier vice-président de l’Assemblée nationale ne peut ni surprendre ni étonner des esprits alertes.

Bien au contraire. Dans un pays comme la RDC, où nombre d’acteurs politiques font de la politique leur carrière, dans un pays où tout le monde est candidat à tout-parfois sans en avoir le profil nécessaire, tous ceux qui n’ont pas la chance d’être sélectionnés, trouveront sans doute des bouc-émissaires. Ceci expliquerait-il la « cabale » contre Jean-Marc Kabund ?

LE PHARE consacre son titre leader au décès de l’ancien Conseiller spécial du Maréchal Mobutu, Honoré Ngbanda, au Maroc le dimanche 21 mars 2021 à Agadir à l’âge de 75 ans.

Pour le confrère, côté face, la RDC vient de perdre une personnalité ayant évolué comme fidèle des fidèles du Maréchal Mobutu, prêt à mourir pour la conservation de son pouvoir. Mais côté pile, les témoins de l’histoire immédiate de l’ex-Zaïre et surtout des dernières années de règne de Mobutu gardent de lui le souvenir d’un planificateur des basses besognes.

CONGO NOUVEAU rapporte, pour sa part, que l’homme d’affaire et politicien Moïse Katumbi a fait sienne l’idée de la revanche du sol sur le sous-sol. Autrefois, acteur prépondérant dans les mines, Mr Katumbi s’est converti en fermier depuis près de deux ans. Il a injecté 20 millions de dollars dans le cuivre vert à Mashamba, un espace plus vaste que la ville de Paris, à 30 km de Lubumbashi.

L’Agence congolais de presse rapporte que le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, a annoncé la prise en charge par le Président Félix Tshisekedi des victimes de l’accident sur l’axe routier Kihisi-Munigi, dans le territoire de Nyiragongo, à moins de 2 kms de l’entrée de la ville de Goma, au Nord-Kivu.

Théodore Ngangu Ilenda

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici