Ecoutez cet article

Les dégâts occasionnés par l’averse qui s’est abattue sur Kinshasa mardi au courant de la journée inspire le titre-phare de bon nombre de journaux parus ce mercredi dans la capitale congolaise.

L’Agence congolaise de presse (ACP) rapporte que la RDC a adhéré comme 41ème membre du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP). La nouvelle a été annoncée par M. Eddy Maloka, directeur général de cette structure de l’organisation panafricaine, à l’issue d’une audience que le Président Félix Tshisekedi lui a accordée mardi à la cité de l’Union africaine à Kinshasa.

Le MAEP a été créé il y a 18 ans, par les Chefs d’Etat africains pour promouvoir la démocratie et la bonne gouvernance en Afrique. Cette structure dont le siège social se trouve en Afrique du sud, permet aux Chefs d’Etat africains de s’évaluer et de se conseiller en matière de la bonne gouvernance.

Sous le titre : « La pluie fait des ravages, l’Usn se noie dans le partage », FORUM DES AS fait état des dégâts causés par la pluie diluvienne qui s’est abattue mardi à Kinshasa. Selon plusieurs sources contactées par ce journal, cette averse a causé plusieurs dégâts, défigurant même la capitale à plusieurs endroits. Toits des maisons soufflés, habitations et plusieurs artères sont sous les eaux.

Le pont N’Djili, sur le boulevard Lumumba, a vu sa partie appelée « accès au pont » s’effondrer. Gouverner, c’est prévoir ; rappelle le confrère qui fait remarquer que face à ces désastres, la population était livrée à elle-même. Les autorités étaient occupées au fameux partage équitable et équilibré des postes ministériels, exception faite du gouverneur Gentiny Ngobila qui était sur le terrain.

A propos du pont N’Djili, L’AVENIR soutient que l’effondrement de cet ouvrage public interpelle. En effet, dix jours après la catastrophe évitée de justesse samedi 6 mars sur le pont N’Djili, dont avait parlé le journal L’AVENIR dans son édition du lundi 8 mars, ce pont a finalement cédé devant l’assaut du déluge de mardi.

Les travaux de réhabilitation vont être financés par le Fonds d’Entretien Routier (FONER).

LA PROSPERITE revient sur la disparition brutale de Luca Attanasio, ambassadeur d’Italie en RDC, et rapporte que le parlement européen réclame une enquête approfondie, indépendante et transparente. Il souligne qu’il est de la responsabilité première du gouvernement de la RDC d’assurer la sécurité sur son territoire et de protéger ses populations tout en préservant le respect de l’état de droit, des droits de l’homme et du droit international humanitaire, y compris la protection contre les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre.

Théodore Ngangu Ilenda

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici