Ecoutez cet article

Plusieurs sujets sont abordés ce matin par la presse kinoise notamment la polémique sur le séjour du Premier ministre à Fleuve Congo Hôtel, les réformes électorales ou encore l’élimination des Léopards à la prochaine CAN.

« Qui veut salir le Premier ministre ? », s’interroge LE POTENTIEL qui indique que des documents manifestement faux en circulation dans les réseaux sociaux depuis un certain temps font état d’une lourde facture de 297. 500 USD relative à l’occupation pendant 35 jours, par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, d’une « Suite présidentielle » à Fleuve Congo Hôtel.

Le journal qui rapporte le démenti de la direction de marketing de cet hôtel arrive à conclure que le successeur de Sylvestre Ilunga Ilunkamba dérange : « On croit savoir que son discours sur la chasse aux antivaleurs, dès sa prise de fonction, dans la droite ligne de la vision du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, n’est pas du tout apprécié dans les milieux des “jouisseurs politiques“. »

FORUM DES AS, lui, s’intéresse, aux propos tenus par l’ambassadeur américain Mike Hammer après sa rencontre avec Bahati Lukwebo : « C’est très important que les prochaines élections aient lieu en 2023, conformément à la Constitution ».

Le quotidien rapporte en outre que le diplomate américain a insisté sur la nécessité de veiller à ce que les réformes sur le plan électoral demeure ce qui préoccupe le plus les parlementaires et le peuple congolais.

Qui dit réformes électorales, dit le rôle central que doit jouer le Parlement. C’est ainsi que L’AVENIR, annonçant l’adoption de l’avant-projet du calendrier de la session de mars, titre : « l’Assemblée nationale bientôt au travail ».

Le tabloïd rappelle qu’il s’agit d’une session essentiellement basée sur les réformes pour notamment doter la CENI d’un nouveau président. « Pour ce faire, à en croire des nouvelles en provenance de la CENI, deux rapports gisent sur la table du président de l’Assemblée nationale, sans oublier d’autres propositions et projets de lois déposés par les uns et les autres ».

L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE rapporte que la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe siégeant en matière répressive a condamné jeudi 25 mars à 20 ans de travaux forcés et au paiement d’une amende de 100 000 000 FC les prévenus Michel Djamba Kahombe et Delphin Delkon Kampay, respectivement inspecteur général de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) et Directeur national du Service de contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE), pour détournement des fonds alloués à la gratuité de l’enseignement de base.

LE PHARE revient à la charge pour parler d’un drame à Lemba la nuit du mercredi où le salon d’une maison s’est affaissé, tuant une jeune mère. Selon des sources concordantes, rapporte le journal, la défunte suivait la télévision au salon en compagnie de sa belle-mère et de son fils ainé, pendant que ses deux jumelles se reposaient dans leur berceau, toujours au salon quand, comme dans un film dramatique, le pavé s’est affaissé et un gros trou est apparu juste là où elle était assise. Elle s’est trouvée brusquement précipitée au fond de la crevasse, prisonnière de la boue et de l’eau ayant jailli du sol.

Une autre triste nouvelle, c’est celle de l’élimination des Léopards de la prochaine phase finale de la Coupe d’Afrique des nations après leur défaite jeudi à Franceville face au Gabon (0-3). Après 2013 en Afrique du Sud, 2015 en Guinée Equatorial, 2017 au Gabon et 2019 en Egypte, la RDC sera absente à la CAN au Cameroun l’année prochaine avec 24 participants, regrette FORUM DES AS.

Socrate Nsimba

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici